Appel à films : Festival de Film Documentaire de Blitta 2016

APPEL A FILMS : 6ème EDITION DU FESDOB
CONDITIONS D’INSCRIPTION ET DE SELECTION

Logo_FESDOBLe Comité d’Organisation du Festival de Film Documentaire de Blitta (FESDOB 2016) rappelle au public (réalisateurs, producteurs de films documentaires) que l’appel à films lancé pour le compte de la 6ème édition dudit festival se poursuit et prendra fin le 31 juillet 2016.
L’inscription des films au Festival International de Films Documentaires de Blitta (FESDOB) est ouverte à tous les films documentaires du monde.
Elle est limitée à deux (02) films au plus par réalisateur et peut être effectuée par le réalisateur ou le producteur. Ces deux films doivent de différents métrages.
Le film ne doit pas excéder deux (02) ans d’âge au 31 décembre 2016, ni avoir été présenté lors d’une précédente édition du FESDOB.
Cette 6ème édition du festival a pour thème : « la contribution du film documentaire à la lutte contre l’insécurité transfrontalière et maritime ».
Cette édition se tiendra du Mardi 15 au dimanche 20 novembre 2016 à Blitta (Togo). 

L’inscription d’un film implique l’envoi au FESDOB au plus tard le 31 juillet 2016, des documents et matériels suivants :

  • Une (01) fiche d’inscription disponible (à demander : fesdob.delegue@gmail.com /asso.terr2007@yahoo.fr) dûment remplie, datée et signée ;
  • Une (01) fiche technique et artistique ;
  • Un (01) synopsis en français et en anglais ;
  • Une (01) biofilmographie du réalisateur ;
  • Deux (02) affiches du film aux dimensions de 0,60 m x 0,80 m;
  • Une (01) copie DVD pal

Les dossiers d’inscription (documents) doivent être envoyés par courrier électronique aux adresses e-mail suivantes : fesdob.delegue@gmail.com / asso.terr2007@yahoo.fr.
Infoline : 228 26 70 70 33 / 90 12 42 59 / 90 27 58 25  / 99 07 82 84
Délégué Général du festival : Charles Ayetan

Documents à télécharger :

FESDOB_2016_conditions-et-Reglement

FESDOB 2016 – Fiche d’inscription 2016_Fcais

FESDOB 2016 – Fiche d’inscription 2016_Ang

 

Burundi : sept journalistes persécutés par la justice

 

liberte_presseReporters sans frontières (RSF) fait part de son indignation après la demande d’extradition lancée mercredi au Burundi demandant l’extradition de sept journalistes en exil. La Cour Suprême de Bujumbura, qui accuse les reporters de complicité dans la tentative de putsch avortée du 13 mai 2015, demande aux Etats hôtes de ces journalistes de les arrêter et de les livrer à la justice burundaise.

Le 2 février 2016, la Cour Suprême du Burundi a publié un communiqué de presse adressé à la communauté internationale et demandant aux pays hôtes des journalistes exilés de les arrêter et de les livrer à la justice burundaise. Le texte désigne sept personnalités des médias les plus en vue du pays, qualifiés de « putschistes « ou « d’alliés insurgés ». Lire la suite