Paix et sécurité : Le RASALAO-Togo a un nouveau bureau exécutif

Le presidium ayant dirigé les travaux de l'Assemblée générale extraordinaire du RASALO-Togo

Le presidium ayant dirigé les travaux de l’Assemblée générale extraordinaire du RASALO-Togo

Le Réseau d’Action sur les Armes Légères au Togo a tenu une assemblée générale extraordinaire le vendredi 24 juillet 2015 à Lomé. A l’issue de cette rencontre, un nouveau bureau exécutif national de cinq (05) membres a été élu pour conduire ledit réseau qui opte désormais pour l’appellation Réseau d’Action sur les Armes Légères en Afrique de l’Ouest, section Togo, en abrégé RASALAO-Togo.

Au cours de cette assemblée générale extraordinaire, le bureau sortant a présenté un bref bilan des activités dudit réseau pour le compte du mandat écoulé. D’autre part, diverses décisions importantes ont été prises par les membres. Il s’agit notamment de l’amendement des statuts au sujet de la nouvelle dénomination du réseau et de l’élection d’un nouveau bureau.

En effet, le RASALT devient ainsi le RASALAO-Togo conformément à la pratique en cours dans la sous-région. Ensuite, un nouveau bureau exécutif national de cinq membres est élu composé d’un président, Yaossim Koffi Kpela Azouma, d’un secrétaire général, Komlavi Gbim-Djo Agbo, un trésorier général, Dieudonné A. Wetre, d’un secrétaire à l’organisation, Olivier Tcharié, et d’un secrétaire à la communication et presse, Comlan Sinaï Ahokoti.

Il faut noter que cette assemblée générale extraordinaire a connu la participation de plusieurs membres représentant leurs associations de base et la présence de Messieurs Félix Kokou Aklavon, président sortant du RASALT, et Essowedeou Tchakpi, représentant du président de la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération, la Circulation et le Trafic Illicite des Armes Légères et de Petit Calibre au Togo.

Dans son mot introductif, M. Aklavon a prononcé un mot de bienvenue au cours duquel il a invité les membres à faire preuve de ténacité pour aller jusqu’au bout de l’engagement commun qui consiste à lutter contre la prolifération illicite des ALPC à travers le monde et ses conséquences.

Tchakpi a, pour sa part, apprécié la contribution dudit réseau dans la lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre, notamment en matière de sensibilisation et de plaidoyer.

Charles Ayetan

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s