Stage d’introduction aux Armes Légères et de Petit Calibre

Logo du Centre Kofi Annan

Logo du Centre Kofi Annan

Un stage d’introduction aux Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC) se tient à Accra (Ghana) du 21 au 25 juillet 2014. Organisé par le Centre International Kofi Annan pour le Maintien de la Paix avec l’appui de la CEDEAO et du Japon, ce stage réunit 30 participants en provenance de plusieurs pays de la sous-région ouest africaine dont le Togo. Trois Togolais y prennent part parmi lesquels un délégué de l’association Communication et Développement Intégral (CDI-Togo).

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée dans la matinée du 21 juillet, en présence de l’Ambassadeur du Japon, M. Naoto Nikai, du représentant de la Commission de la CEDEAO, le Général de Brigade Mamman Hassan Lai, et de Mme Jennifer Asuako, représentante du Représentant résident du PNUD au Ghana.

Cette formation est assurée par plusieurs experts des questions de paix et de sécurité, des civiles ainsi que des forces de l’ordre et de sécurité.

Contrôle des armes et maintien de la paix

Au programme de cette formation, des communications thématiques sur le contrôle des Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC), les instruments juridiques en matière des ALPC, la gestion de stocks d’armes, le marquage et traçage des armes, la visite d’une armurerie du Ghana à Accra, la consolidation de la paix.

Les intervenants au cours de la cérémonie d’ouverture ont relevé les lourdes conséquences occasionnées par la circulation des ALPC dans la sous-région dont les causes sont les conflits d’intérêt, la porosité des frontières, le banditisme, etc. Selon le Général Hassan Lai, la CEDEAO a augmenté ses ressources pour mieux faire face à la lutte contre les méfaits des ALPC, notamment pour soutenir davantage la Commission de la CEDEAO dans la lutte contre la prolifération des armes.

L’urgence de la ratification du TCA

Il a lancé un appel au pays de la CEDEAO qui n’ont pas encore ratifié le Traité sur le Commerce des Armes (TCA) à le faire incessamment pour soutenir la lutte contre les dangers des armes légères.

A l’ouverture du stage, le Major Ob Akwa avait souhaité la bienvenue aux participants et aux formateurs et indiqué l’importance de ce stage dans le maintien de la paix et de la sécurité dans la sous-région.

Ce stage introductif aux armes légères et de petit calibre a débuté an Centre Kofi Annan en 2008 et a déjà formé plusieurs centaines d’acteurs du contrôle des armes, de la paix et de la sécurité.

Service Presse de CDI-Togo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s