La fraternité, fondement et route pour la paix

Voeux_PAIX_Noel_CDI-Togo« La fraternité, fondement et route pour la paix », tel est le thème du tout premier message du pape François pour la Journée mondiale de la paix, célébrée le 1er janvier 2014, message dont il a choisi de consacrer les premiers mots au « vœu d’une existence pleine de joie et d’espérance » à l’endroit de tous les hommes et femmes, dans un esprit de fraternité.

Selon le pape François, « la fraternité est une dimension essentielle de l’homme, qui est un être relationnel ». La vive conscience d’être en relation nous amène à voir et à traiter chaque personne comme une vraie sœur et un vrai frère, remarque-t-il avant d’affirmer que sans cette vérité, la construction d’une société juste, d’une paix solide et durable devient impossible.

Dans cette logique de fraternité, le « pape des pauvres » déclare que « la famille est la source de toute fraternité, et par conséquent elle est aussi le fondement et la première route de la paix, puisque par vocation, elle devrait gagner le monde par son amour ».

Le pape François relève ensuite que « le nombre toujours croissant d’interconnexions et de communications qui enveloppent notre planète rend plus palpable la conscience de l’unité et du partage d’un destin commun entre les nations de la terre ». Voilà qui souligne le rôle incontournable que joue et doit continuer de jouer la communication en matière de d’édification de la paix à travers la culture de la fraternité entre tous les hommes et femmes de la planète, sans distinction.

Le présent message dénonce les nombreuses situations d’inégalités, de pauvreté et d’injustice, qui signalent non seulement une carence profonde de fraternité, mais aussi l’absence d’une culture de la solidarité. De même les graves atteintes aux droits humains fondamentaux, surtout au droit à la vie et à la liberté religieuse, le tragique phénomène du trafic des êtres humains, entre autres, représentent des atteintes à la fraternité, à la paix et au développement.

Considérant la fraternité comme « prémisse pour vaincre la pauvreté », le pape François fait remarquer que « la succession des crises économiques doit conduire à d’opportunes nouvelles réflexions sur les modèles de développement économique, et à un changement dans les modes de vie ».

Suite à ces constats, le pape adresse « un appel fort à tous ceux qui, par les armes, sèment la violence et la mort : redécouvrez votre frère en celui qu’aujourd’hui vous considérez seulement comme un ennemi à abattre, et arrêtez votre main ». Il exhorte également à renoncer à la voie des armes et allez à la rencontre de l’autre par le dialogue, le pardon et la réconciliation, pour reconstruire la justice, la confiance et l’espérance autour de vous !

La fraternité génère la paix sociale, parce qu’elle crée un équilibre entre liberté et justice, entre responsabilité personnelle et solidarité, entre bien des individus et bien commun. La fraternité a besoin d’être découverte, aimée, expérimentée, annoncée, et témoignée. Mais c’est seulement l’amour donné par Dieu qui nous permet d’accueillir et de vivre pleinement la fraternité, conclut le pape.

Service Presse de CDI-Togo

cdi_togo@yahoo.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s