Déclaration de CDI-Togo à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida

En ce jour où l’humanité entière célèbre la Journée mondiale de lutte contre le sida qui a pour thème : « Objectif zéro: zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination, zéro décès lié au sida », l’association Communication et Développement Intégral (CDI-Togo), se joint aux acteurs impliqués dans la lutte contre la pandémie du sida pour féliciter et encourager toutes les personnes, physiques comme morales, qui travaillent dans la vérité et l’abnégation à réduire l’infection à VIH et qui assistent les personnes vivant avec le VIH dans la prise en charge de la maladie.

« Au bout de quatre décennies, nous sommes finalement en mesure de mettre fin à l’épidémie de sida », déclare le Secrétaire Général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), Ban Ki-moon, dans son Message à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, ce 1er  décembre.

En effet selon l’ONUSIDA, « le nombre de personnes décédées de causes liées au sida a chuté à 1,8 million en 2010, contre un pic de 2,2 millions au milieu des années 2000. Au total, 2,5 millions de décès ont été évités dans les pays à revenu faible et intermédiaire depuis 1995 grâce à l’introduction de la thérapie antirétrovirale ».

Les différentes actions de lutte contre cette pandémie sont donc à saluer au regard des succès enregistrés ces dernières années. Mais il faut reconnaître que la lutte doit se poursuivre, et de façon plus rigoureuse encore. Car selon le Rapport 2011 de l’ONUSIDA, « en fin 2010, on estimait à 34 millions, le nombre de personnes vivant avec le VIH dans le monde, soit une hausse de 17 % par rapport à 2001. Cela reflète un nombre important et continu de nouvelles infections à VIH et une expansion significative de l’accès au traitement antirétroviral, qui a contribué à réduire les décès liés au sida, notamment au cours des dernières années ».

En conséquence, CDI-Togo lance un appel aux pouvoirs publics, aux organismes internationaux, aux organisations de la société civile et à la famille des scientifiques investis dans la lutte contre la pandémie du sida, afin de poursuivre les actions de lutte contre l’expansion de l’infection à VIH, la prise en charge des personnes vivant avec le VIH et d’accentuer les efforts dans la recherche scientifique afin de venir à bout de ce fléau qui décime les populations, premières ressources pour l’atteinte d’un développement humain intégral et durable.

Les efforts doivent, en même temps, converger vers les objectifs adoptés pour la période 2011-2015 à la réunion de haut niveau de l’Assemblée Générale des Nations Unies tenue en juin dernier,  à savoir :  réduire de moitié la transmission du VIH par voie sexuelle, éliminer les nouvelles infections chez les enfants, dispenser un traitement à 15 millions de personnes vivant avec le VIH, mettre fin à la stigmatisation et à la discrimination et remédier à la pénurie de fonds pour la lutte contre le sida.

Enfin, afin d’atteindre l’objectif zéro (zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination, zéro décès lié au sida », CDI-Togo exhorte chaque homme, chaque femme, chaque jeune, à un changement de comportements.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s